Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 30 juillet 2013



Attitude


Attitude


Nous accordons une importance particulière au message de ce jour.


Lorsque l’on franchit les portes du Royaume,
lorsque nous nous libérons de la pesanteur d’un corps physique,
des méandres d’un mental toujours agité,
de la chaîne écrasante des soucis quotidiens,
un incroyable sentiment de liberté devient nôtre.

        Une prise de conscience aigüe qu’en fait la chose qui peut nous être le plus utile durant l’incarnation terrestre, est qu’en réalité
NOUS SOMMES CE QUE NOUS PENSONS.


        La matière ou ce que nous nommons ainsi n’est qu’une vibration,
        la longueur d’onde à une octave inférieure de l’énergie de la pensée.

Ainsi tout prend naissance dans la pensée.


        Tout ce qui survient durant notre vie, tout ce qui se présente à nous, tout ce qui nous arrive, toutes les rencontres, les conditions d’existence ont une même origine : la pensée.


        Il convient d’analyser avec soin ce concept car il y a une part de la destinée qui est la manifestation de la loi de cause à effet ou loi du karma, et une part provenant de l’application du libre arbitre.


        La part issue de la loi de cause à effet produit les circonstances dont notre personnalité a besoin pour évoluer. Cela peut être comparé à un programme scolaire. Cet enseignement, qu’il soit douloureux ou agréable, fait partie des conditions que nous avons préétablies avec nos guides avant l’incarnation physique. Nous avons déterminé que ces circonstances seraient celles qui s’avéreraient les plus profitables à une nouvelle prise de conscience. Nous devons suivre ce programme, passer  par cette classe.


        Par contre, la part provenant du libre arbitre, c'est-à-dire de notre attitude, du choix de l’action face à une circonstance, est celle où nous avons la liberté totale d’agir. L’attitude que nous adoptons va interagir sur les évènements. La plupart d’entre nous ignorent ou méconnaissent  cela.


        Si vous observez avec attention autour de vous, vous remarquerez que les  personnes  optimistes,  positives semblent bénéficier d’opportunités,   de « coups de chance » qui ne sont pas le lot de tous.

        Par contre, les pessimistes, les esprits chagrins accumulent les « coups du sort », les  soucis, les contrariétés. Ils rencontrent  nombre d’obstacles, de blocages, de déceptions, d’opportunités manquées, de pertes qui donnent à penser qu’un sort contraire s’acharne sur eux.

        Même en tenant compte de la part du karma dans leur vie, ces personnes ne savent pas qu’en changeant d’attitude, ils agiraient très rapidement sur ces évènements pénibles.
        Si la pensée se tourne en permanence vers le manque d’argent, les soucis, les déceptions, les difficultés de communication avec d’autres, la maladie, la tristesse, la peur, l’angoisse, ces ondes de la pensée mettent en action et alimentent l’énergie formant  le « moule » qui deviendra rapidement la manifestation physique et matérielle de cette forme-pensée.

        Vous comprenez que si l’attitude inverse est adoptée, une amélioration spectaculaire de l’existence en sera la conséquence, même et toujours en prenant en compte la part du karma.

        Le karma n’est pas une punition, c’est la résultante des actions. Cette résultante prendra donc autant la forme d’une compensation, d’une réparation que celle d’une récompense.


        Prenez conscience et gardez en vous  l’importance de l’attitude car celle-ci est déterminante dans votre vie et, par extension, dans celle des autres.

        Le monde actuel est alimenté par des informations angoissantes qui donnent naissance à des circonstances difficiles. Il est plus que temps d’agir pour contrer ce cycle infernal.


L’humanité se libèrera lorsqu’elle comprendra qu’elle « rêve » le monde.

Si suffisamment  d’êtres de bonne volonté rêvent un monde meilleur et, dès maintenant, agissent comme si ce monde meilleur était déjà là, alors nous vous affirmons que bientôt ce monde meilleur sera votre réalité quotidienne.


Nourrissez le bon rêve avec l’aliment adapté : les bonnes pensées.
Adoptez la bonne attitude car elle facilite l’orientation de la pensée.




L’Escadrille
30 juillet 2013








Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint