Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 28 juin 2016



L'Ultime Message



L ' Ultime  Message


    
          Nous pourrions continuer de vous envoyer de nombreux messages mais, en fait, celui-ci sera le dernier.


Pourquoi ?  Le cycle que traverse votre Terre parvient à un point critique



          Beaucoup d’impulsions, d’inspirations, de recommandations, d’avertissements ont été transmis par ceux qui ont développé une sensibilité particulière. Certains parmi vous expliquent clairement les dangers que l’humanité va affronter si rien ne change. C’est en termes de décennies que peut se mesurer la période au cours de laquelle des  mises en garde ont été données sur les conséquences de vos erreurs.




         L’aujourd’hui de votre monde est un temps de confusion. Le repli sur soi, l’égotisme, la xénophobie, le refus de partager, de s’ouvrir à l’autre, la haine, la colère, l’ambition, la corruption, l’avidité sont au cœur des sociétés et dégradent les mentalités avec un terrible pouvoir de contagion comme un cancer de l’esprit.

          Cependant, des solutions existent. Beaucoup sont parmi vous, porteurs de merveilleux projets, de recettes concrètes, facilement applicables et parfaitement adaptées aux besoins d’une humanité qui ne cesse de grandir en nombre.

         Acceptez-vous que face à une démographie exponentielle, les seules voies de survie de l’espèce soient la guerre, l’épidémie, le blocage des frontières ?

          Acceptez-vous qu’un petit nombre détienne le pouvoir sur les réserves alimentaires, impose un dictat sur la santé, l’éducation, l’économie, la gestion des nations, les rapports entre les peuples ?

         Nous savons que parmi vous, beaucoup ont conscience des problèmes et des risques. Nombreux aussi sont ceux qui pensent qu’ils sont impuissants, trop faibles, trop isolés.

C’est ce point qui pourrait symboliser la victoire des forces de l’ombre.


         Cet ultime message se résumera à vous affirmer que chacun d’entre vous a le pouvoir de changer les choses.

         Comment ?  Notre réponse est tellement simple qu’elle peut vous sembler naïve.

         La solution pour une transformation du chaos vers une société harmonieuse passe par vous et consiste à prendre votre chemin personnel en main. Acceptez d’écouter la petite voix au fond de vous qui parle de vos rêves, de vos aspirations les plus fortes.

DEVENEZ ENFIN CELLE OU CELUI QUE VOUS REVEZ D’ETRE !


Ne craigniez pas le changement, qu’il soit compris ou pas par les autres.

         Prenez le temps d’interroger l’âme en demandant silence à l’égo. Acceptez ce qu’elle vous dit et AGISSEZ sans tarder pour vous conformer à ce modèle qui fera de vous un être heureux, en harmonie avec lui-même.

         Lorsque l’harmonie et la satisfaction d’exprimer ce pour quoi l’on sent que l’on est venu sur terre rayonne en vous, cela aussi est contagieux. La joie se transmet et avec elle l’envie de vivre en paix, l’envie d’ETRE au lieu de passer le précieux temps de l’incarnation terrestre à AVOIR.

         C’est la seule attitude qui libère des influences pernicieuses. Véritable antidote au « cancer de l’esprit » propagé par les serviteurs de l’ombre. La société actuelle agite la menace du manque, de l’insécurité matérielle, de la précarité comme un épouvantail visant à faire reculer celui qui brigue l’indépendance. Cette peur est une des plus puissantes  bloquant l’initiative du changement.  Mais elle est illusoire. D’une part parce que la sécurité absolue ne fait pas partie de ce monde et, d’autre part, parce que, là encore, de nombreuses solutions existent permettant d’assurer le quotidien tout en vivant ses rêves. Il suffit de chercher. Au-delà des imperfections de ce monde, l’univers se montre juste, en équilibrant risques et solutions. Soyez ouverts, créatifs, enthousiastes, curieux, positifs. Ayez soif d’apprendre, de vous ouvrir, de communiquer, de partager et vous verrez, comme par miracle, les pistes se dessiner devant vous.


         La société de l’ère du Verseau doit être une société composée de citoyens accomplis dans leur voie personnelle d’expression, dégagés des contraintes, libres,  tolérants et compatissants.

         C’est en revendiquant MAINTENANT votre état de citoyen accompli d’un nouvel âge que vous passerez le point critique évoqué plus haut. Ne permettez pas au désordre de poursuivre son œuvre de destruction.

         Il n’y a pas d’autre voie.

         Nous ne pouvons que vous répéter que l’amour est la plus grande force de l’univers et que, seule, l’expression de cet amour au travers de ses attributs : la joie, le partage, la tolérance, la compréhension, la compassion,  devient l’outil permettant à votre monde de transformer le chaos en âge d’or.

         Il reste bien peu de temps pour que cet âge d’or s’exprime car autrement, passé le point critique,  cette forme de civilisation disparaîtra.


         Nous sommes et serons toujours à vos côtés. Encore plus dans une période si difficile même si nous entrons dans un silence qui n’est que le respect de votre libre-arbitre.

Gardez confiance :
AFFIRMEZ VOTRE DROIT A ETRE VOUS-MEME !
SOYEZ HEUREUX !



         C’est probablement à notre état de pilotes, durant notre dernière vie terrestre, que nous devons notre mission auprès de vous. Comme pilotes, nous avons connu cet extraordinaire sentiment de liberté que procure le vol dans un ciel sans obstacle, une vision à l’infini et cette impression de s’être élevé au dessus des contingences.

        
         C’est peut-être aussi parce que cet état est celui qui se rapproche le mieux de celui que ressent l’âme lorsqu’elle se libère du corps physique.

         L’Escadrille que nous vous avons proposé de former avec nous existera au-delà du temps des messages. Vous aurez encore la liberté de proposer à d’autres de s’y engager. Avec toujours cette modalité : chaque être incarné qui s’inscrit sera rejoint par un désincarné.

         Sous le nomen de « Messagers de la Terre et du Ciel » nous exprimons ensemble la volonté de se retrouver dans l’unité, d’affirmer la certitude que ce qui est appelé « la mort » n’est qu’un passage entre des plans, des longueurs d’ondes différentes.


L’univers ne sépare jamais ceux qui s’aiment !


Avec vous pour toujours,




L’Escadrille
28 juin 2016









Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint