Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 12 juillet 2015



Le Drapeau de Dieu
 


          Un drapeau représente l’entité d’une nation. Il est constitué de symboles comme les couleurs ou certains emblèmes. Il en est de portée universelle comme le drapeau blanc qui demande la trêve.


          Dans votre monde d’aujourd’hui, les drapeaux sont brandis pour revendiquer l’identité nationale ou agités comme les bannières de mouvements extrémistes. Le pire étant qu’ils soient affichés comme emblèmes d’idéologies religieuses.

          Imaginer que l’on puisse hisser un drapeau se voulant le représentant d’une idéologie dont le but est de soumettre à sa loi, d’imposer sa manière de concevoir une société par la contrainte, est absurde.

A quoi pourrait ressembler le Drapeau de Dieu ?

Il ne pourrait qu’être la réunion de toutes les couleurs et de tous les symboles.

          Il pourrait être la bannière de la Paix conçue par Nicolas Roerich.

          Mais la réalité est qu’il n’y a pas de Drapeau de Dieu car Dieu est présent dans chaque drapeau de chaque nation du monde et que le monde spirituel ne peut soutenir ou accepter que l’on se serve d’un symbole pour diviser, séparer, nourrir la haine, inciter au combat.

          Le monde est au cœur d’une tempête qui exacerbe les divisions. Des énergies s’affrontent et cela provoque l’angoisse et la peur. Cependant, ces convulsions sont semblables à celles de l’accouchement d’un enfant. Elles impressionnent mais sont annonciatrices d’une naissance : celle d’un monde qui sera meilleur ou ne sera pas.

          Donc, rangez vos bannières ou alors rassemblez vos drapeaux dans le respect mutuel et l’acceptation des différences. Que ceux qui pensent ou veulent faire croire que leur religion, leur dieu, leur idéologie est la seule valable et doit s’imposer et dominer les autres,   puissent mesurer l’abîme qu’ils creusent ainsi dans leur destinée. Ils devront compenser lourdement cet aveuglement et la souffrance imposée à autrui.

          Le seul devenir possible pour ce monde se construira par la tolérance et la compassion.

          Le temps est compté … l’homme sera-t-il assez sage pour ne plus brandir un drapeau comme un conquérant,   mais afficher une bannière qui, s’ajoutant à toutes les autres, formera dans un ensemble rendu magnifique par sa diversité, la seule approche de ce que pourrait être … le Drapeau de Dieu.



L’Escadrille
12 juillet 2015







Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint