Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 18 juin 2013



Les Mondes Subtils



Les temps d’une meilleure compréhension
des mondes subtils sont arrivés.

La conscience d’une majorité d’humains sur cette planète ne cesse de s’élever. Rendant ainsi possible l’intégration de concepts qui, auparavant restaient incompris.

L’un des premiers émerveillements ressentis lorsque nous franchissons la porte entre les mondes, au moment de la mort terrestre si vous préférez, est la progressive prise de conscience des capacités qui sont les nôtres en tant qu’enfants du Père.

Par rapport aux facultés utilisées par l’humain, celles de l’âme sont prodigieuses.

Plus de temps, plus d’espace, plus de direction, plus de densité. Les perceptions fonctionnent à la vitesse de la pensée. Beaucoup sont simultanées. La séparation n’existe plus. Baignés en permanence dans cette prodigieuse lumière intelligente qui est pur amour, notre bien-être est incommensurable.

Nous trois, les messagers de votre « Escadrille » n’avions pas exactement le même niveau de conscience durant notre vie terrestre. Nos centres d’intérêts n’étaient pas les mêmes et nos chemins de vie étaient différents. Mais nous nous sommes trouvés « ajustés » sur une même longueur d’ondes par les circonstances historiques traversées. Il était entendu dès avant l’incarnation, que nous nous engagerions tous dans la même manière de servir le monde – en tant que pilotes.

Cet apprentissage, suivi des expériences très fortes du combat et les profondes émotions ressenties, ont, en quelques sorte, harmonisé nos consciences, créant un lien indéfectible entre nous. Nous nous sommes retrouvés, sur le plan subtil, libérés de la pesanteur et des limitations de nos égos.

Sur ce plan, aucune séparation ne demeure dans la révélation d’une source unique.

Après avoir accompli la tâche d’établir un bilan de l’incarnation qui vient de s’achever, aidés par des âmes très évoluées jouant auprès de nous le rôle de conseillers et de guides, nous avons pu choisir une tâche d’aide envers ceux demeurant encore dans le plan de l’incarnation.

Chacun de nous trois a la joie de veiller attentivement sur les êtres chers restés sur votre plan. Cela est naturel, ne demande aucun effort. Dès qu’un bien-aimé ressent peur, tristesse, angoisse, incompréhension, que consciemment ou inconsciemment, il fait appel à l’au-delà, nous le ressentons et nous nous projetons vers lui ou elle. Nous entourons de notre amour, de notre compassion l’être en détresse, lui apportons le soutien nécessaire pour traverser l’épreuve. Nous devons respecter la loi universelle d’harmonie en soutenant celle ou celui qui en a besoin sans jamais influer sur son libre arbitre. Toute situation ou épreuve ayant valeur d’enseignement par l’expérience.

Nous avons aussi la merveilleuse possibilité d’être aidés par des êtres de lumière si l’intensité du chagrin ou la circonstance le nécessite.

Ainsi, soyez profondément conscients que vous n’êtes jamais seuls, jamais abandonnés.


En même temps que cette « veille » individuelle, nous nous sommes unis pour une tâche collective. Nous en avions le choix et la liberté. En réponse à l’impulsion ressentie par Roselyne et Anne, nous pourrions dire « suggérée » et acceptée par elles, nous avons finalisé notre accord pour établir un pont régulier entre nos mondes par le biais de ce que vous nommeriez écriture inspirée, perception médiumnique. La définition importe peu. Seule compte la certitude que tout être a la capacité de se relier à la Source, même ceux qui se pensent les moins prédisposés. Et nos messages, recueillis dans vos « Carnets du Ciel », n’ont pas d’autres buts que de s’ajouter à ceux reçus par un nombre de plus en plus important d’entre vous afin de les partager largement.

Nous avons déjà évoqué les circonstances particulières que traverse votre monde. Nous reviendrons plus largement sur ce sujet dans un autre message. Vous en prévenir n’a pas pour but de vous inquiéter. La terre a connu bien des circonstances difficiles et elle doit suivre le plan d’évolution établi qui sert de « décor » général pour l’évolution individuelle de tout être incarné. Mais toutes les âmes d’un cinquième ciel sont sollicitées pour assister l’humanité dans les efforts de la venue d’un nouvel âge.

N’oubliez jamais … vous n’êtes pas seuls. Nous veillons.


L'Escadrille
18 juin 2013








Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint