Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 10 décembre 2013



SAVOIR COMMUNIQUER


Savoir Communiquer


          Dans le mot « communiquer », en retirant seulement deux lettres, apparaît le mot « communier » et cela mérite toute l’attention car là réside le secret pour entrer en contact avec vos bien-aimés qui ont rejoint la lumière.

          La communication entre le plan matériel et les plans subtils est rarement exposée dans sa réalité. Beaucoup de croyances ou de superstitions se sont greffées autour de l’après-vie et de la possibilité d’entrer en contact avec les consciences passées sur un autre plan.

          La foi spirite a connu des déviances jusqu’à aboutir à cette forme de jeu de salon qu’est le oui-ja.

          Nous savons que vous qui lisez nos messages, êtes souvent dans la souffrance de la séparation d’un être aimé. Aussi souhaitons-nous insister aujourd’hui sur l’importance d’avoir une idée précise de ce qui se passe au moment de la mort physique.


          Dans la légende Thanatos et Morphée étaient frères. Thanatos représentait la personnification de la mort et Morphée celui des rêves prophétiques et sa fonction était d’apporter le sommeil.

          La mort physique est tout à fait comparable au sommeil. Si elle est causée par une maladie ou par une action violente, il faut savoir que toute douleur ou peur s’arrête instantanément avec la séparation de la conscience du corps physique.

          Un état intense de bien-être et de joie succède à l’état précédent et, l’être qui vit cela souhaite le faire savoir à ceux qu’il chérit. Le nouvel état que découvre la conscience libérée de la pesanteur d’un corps physique demande un peu d’adaptation. L’être vit un éveil à sa nouvelle condition et découvre progressivement les capacités qui sont maintenant les siennes.







        Par rapport au plan terrestre, le « mort » reste dans la proximité des lieux qui ont représenté son cadre de vie durant sept jours. Il est donc important pour son entourage de se préparer au deuil dans la dignité et la réserve.  L’amour que nous portons à l’autre doit  nous amener à nous réjouir de savoir, qu’ayant achevé son parcours terrestre, il ou elle a rejoint un état de joie extrême et de libération.
  La peine causée par la séparation est normale et compréhensible, mais les  manifestations exagérées de chagrin ne sont pas souhaitables car elles tendent à maintenir la conscience de celui qui vient de passer le grand portail, orientée vers ses proches dans le sincère désir de leur porter consolation en leur faisant savoir qu’il (ou elle) se sent désormais merveilleusement bien.




          Ensuite, progressivement, la conscience s’éveille à un nouvel environnement. Elle va se trouver avec d’autres entités qui partagent avec elle la même note vibratoire, formant ainsi sa famille spirituelle.


          Vient le temps où la conscience va passer en revue sa dernière vie terrestre, passer en revue  ses erreurs avant d’envisager un nouveau programme d’incarnation qui lui permettra de rencontrer les circonstances favorables à son évolution.

          Une autre étape va suivre et nous aurons l’occasion de l’évoquer.


          Ainsi il est possible et recommandé de communiquer avec les disparus, mais ce qu’il faut absolument garder à l’esprit, c’est la notion de plans et de vibrations. Le plan physique est de vibrations basses alors que les plans spirituels vibrent sur des longueurs d’ondes de plus en plus élevées.  Il appartient donc aux êtres encore sur le plan physique, d’élever leur conscience vers les plans spirituels et, en aucun cas, d’inviter les disparus à « venir » leur parler. Cela se fait dans la méditation, le calme, le recueillement et en ressentant intensément à l’intérieur de soi, l’affection, l’amour qui nous relie à l’autre.

          Toute technique visant à inviter les esprits à se manifester dans le plan physique est erronée, irrespectueuse, voir dangereuse car il existe, immédiatement autour de la terre, un plan abritant les énergies qui ne peuvent s’élever. Nous reviendrons ultérieurement sur ce sujet.

          Donc pour communiquer, créez une atmosphère qui vous aide à vous élever : lieu paisible, musique, encens. Utilisez la visualisation pour cheminer sur une route menant au plus beau lieu que vous puissiez imaginer : jardin, chapelle, temple qui sera celui où vous attend celui ou celle avec qui vous voulez entrer en contact. Ayant élevé vos vibrations grâce à l’émotion intérieure, soyez assurés que le contact s’opère réellement.

La véritable communication est donc une communion.

Avec tout notre amour.



L’Escadrille
10 décembre 2013








Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint