Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 29 octobre 2013



Simplicité



Simplicité

          Ces dix lettres assemblées comme un modeste bouquet de fleurs des champs recèle le pouvoir de mener à la paix intérieure.



       Intégrer la simplicité à sa vie efface
bien des douleurs.





          Nous vous disons, dans nos messages,  que le fait de passer dans l’autre dimension modifie totalement ce qui a été notre façon de voir les choses. Nous constatons, avec le merveilleux éclairage prodigué à nos consciences dans les plans subtils, que lors de l’incarnation, nous avons très souvent créé ou contribué à matérialiser des obstacles issus de notre façon de concevoir la vie.

          Le mental nous amène à compliquer les choses. Nous cherchons sans cesse le pourquoi et le comment. Nous nous torturons en nous posant d’incessantes questions sur ce qui a été dit, écrit, ce que nous avons entendu, les gestes, les attitudes de ceux qui nous entourent :

- Comment dois-agir ?

- Que va-t-il m’arriver ?

- Que dire ?

- Qu’est que l’autre ou les autres vont penser de moi ?





          Le matérialisme profond dans lequel s’enfonce irrémédiablement l’aujourd’hui du monde rend toutes choses complexes.

La simplicité signifie être libéré de la confusion. On ne fait plus d’efforts.

Il suffit de se laisser porter par le flux de la vie qui s’écoule tel un fleuve.

          Bien-sûr, on rencontre des turbulences. Il convient alors de se souvenir que ces turbulences sont productrices d’enseignements précieux. Nous les avons choisies avant l’incarnation. Pourquoi ne pas essayer de s’en souvenir afin de les accepter puisque cela nous fait grandir. L’on constate qu’accepter les choses diminue la douleur ou la tension et l’épreuve passe plus vite. La résistance et la révolte bloquent les énergies.

          Pour exemple, avez-vous remarqué que quelqu’un qui craint les piqures se rétracte tellement que sa peau durcit et que la piqure sera ainsi beaucoup plus douloureuse.

          Il en est de même pour les situations de vie qui nous crispent. Cette attitude engendre des conflits intérieurs ou extérieurs.

          Si, maintenant, vous décidez de confier à votre guide intérieur – la partie spirituelle de l’être qui n’a jamais quitté la lumière – la responsabilité de la conduite de votre vie au quotidien, vous intégrerez la simplicité.  L’intuition se développera car vous apprendrez à capter les impulsions, les signes, que l’âme vous envoie. Votre chemin deviendra plus sûr, moins chaotique.  Vous vous détendrez, deviendrez plus calme. Les autres le percevront et changeront d’attitude sans que vous n’ayez dit ou fait quoique se soit.

Faîtes confiance.
Cultivez la Foi et l’Espérance.


          Vous admettez la survie de la conscience. Cela doit enlever toute peur. Décidez que vous allez vivre simplement. Vous posant moins de questions. Organisez chaque jour avec simplicité. N’allez pas au-delà de vos forces. Aménagez un moment de détente. Profitez de chaque petite joie à votre portée.

          Là aussi, ce sont les plus simples qui génèrent le bonheur.

          Quelle définition donner au bonheur ? Etre certain d’être au bon endroit, au bon moment, de vivre le plan que nous avons élaboré avec nos amis de l’autre monde, en harmonie avec notre double lumineux, suivant le plan de notre Dieu intérieur, dans la certitude de nos retrouvailles.

Le bonheur n’est jamais compliqué.
La vie sur terre ne dure que le temps d’un respir.

Croyez, espérez, ressentez, agissez, aimez, vivez … simplement !



L’Escadrille
29 octobre 2013








Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint