Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 17 septembre 2013



Les Petits Bonheurs



Les Petits Bonheurs


Comme il semble difficile ce chemin de l’humain
dans la sombre vallée de l’incarnation.

Apprendre n’est pas aisé
et nous versons tous bien des larmes au cours de nos vies.

          Elles sont vite séchées lorsque nous retrouvons le Royaume de Vérité.

          Pour nous qui sommes baignés dans cette ineffable Lumière d’Amour et de Connaissance, plus aucune trace de ces chagrins passés ne demeure.

          Mais nous savons que pour vous pour qui le périple n’est pas encore achevé, il y a de nombreux moments de lassitude et de découragement.

          Pour vous aider à passer ces instants difficiles, nous vous conseillons encore et toujours de travailler l’attitude.

          Chaque geste posé en ce monde est porteur de conséquences comme les ronds d’un caillou jeté dans l’eau.

          S’il n’est pas en votre pouvoir d’échapper à la leçon nécessaire, vous pouvez  cependant, poser des actions positives qui en s’ajoutant les unes aux autres, feront pencher la balance vers plus de joies et de satisfaction.


Apprenez l’art de fabriquer les petits bonheurs.
          Au quotidien, au moins une fois dans votre journée, créez pour vous d’abord ou pour quelqu’un d’autre, un petit bonheur.

          Ils sont constitués d’actions très simples, à la portée de chacun.

          Point n’est besoin de gros moyens ou de beaucoup d’énergie.
          Un petit bonheur c’est : sourire à un inconnu, dire un mot gentil à quelqu’un, faire un gâteau pour un voisin, rendre un petit service, adresser un message, prendre le temps de caresser son animal familier, téléphoner à celle ou celui que l’on sait dans le souci, prendre le temps d’écouter.

          C’est aussi s’accorder un moment de détente, écouter un air favori, faire une méditation, tenter un contact avec notre plan, lire un livre positif quand on n’a pas le moral, regarder un film, savoir flâner à bon escient.

          S’accorder à soi-même un petit bonheur est beaucoup plus important qu’on ne l’imagine. Un vieil adage dit « charité bien ordonnée commence par soi-même ». Quelle sagesse dans ce précepte !


          Il n’y a rien de bon à être trop dur ou trop exigeant avec soi.  Cette attitude favorise la rigidité et la sécheresse du cœur.
          Apprenez à vous aimer.
          Soyez gentils avec la part de vous qui est exilée dans ce monde-école.
          Pratiquez l’art du bonheur. C’est le plus grand service que vous puissiez vous rendre ainsi qu’aux autres.

          En cultivant les petits bonheurs vous jalonnerez votre route de jolies lanternes qui éclaireront les ténèbres de la vallée des larmes.
          Ces lanternes indiqueront la route aux pèlerins égarés.
Elles  rassureront les inquiets et réchaufferont ceux qui ont froid dans leur cœur.
          Elles baliseront leur chemin et le vôtre et compteront beaucoup dans le bilan final d’une existence.
          A chaque fois que s’allume une de ces petites lanternes, une onde de joie parcourt l’univers.

Vous n’en soupçonnez pas la puissance.
Une seule de ces ondes peut faire reculer les ténèbres.

Nous serons heureux pour chacun de vous qui le fera
comme nous serons heureux pour le monde pour qui cela est tellement précieux.


                       D’avance : MERCI !



Les Messagers
17 septembre 2013







Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint