Les Carnets du Ciel - George    Nicolas    Jean
Message de l'Escadrille - reçu en écriture inspirée le 13 septembre 2013



Le Double Lumineux



Le double lumineux


            Une maxime souvent évoquée dit que
« Nous ne sommes pas des êtres matériels faisant
une expérience spirituelle
mais des êtres spirituels vivant une expérience matérielle ».

            Nous sommes tout à la fois le pilote et le copilote. Voici le thème éternel de la dualité présenté ici.


            En se référant à la dualité, l’on a tendance à penser "deux – double" donc séparés, alors que la dualité n’est qu’une expression de l’unité.


            Notre être véritable demeure au sein de l’unité et ne l’a jamais quittée. L’expérience de la vie terrestre provient de la projection d’une partie de la conscience au sein d’un rêve. La vie terrestre est en fait une illusion.


            C’est cette extraordinaire vérité qui constitue un des premiers éveils de l’être qui vit son retour au royaume spirituel.


            Combien l’expérience de l’incarnation serait différente si nous pouvions être conscients de cela. Combien l’on est libéré une fois opérée la réintégration finale de l’être, atteignant ainsi l’état « d’éveillé ».


            Imaginez que la partie de vous qui est l’âme,  la part éternelle programme son évolution en créant un scénario fait d’une suite d’expériences à rencontrer. L’âme sait – elle est conseillée et aidée en ce sens par d’autres entités spirituelles – que ce « rêve-voyage » va lui permettre d’intégrer de nouveaux concepts, d’élargir sa conscience, d’atteindre un niveau supérieur de son évolution.


            Alors l’âme projette une partie de sa conscience vers un plan défini – disons la terre – ou tout autre plan dont l’ambiance vibratoire correspond et favorise le but recherché.  La partie ainsi projetée change de longueur d’onde et s’accorde avec celle du rêve qui va l’accueillir. Cependant, l’âme ne quitte pas l’unité. Elle y demeure, connectée en permanence avec sa partie voyageuse qui elle s’endort au plan de l’unité, perdant ainsi mémoire et conscience du monde spirituel.


            L’expérience achevée, survient la « mort » physique. La partie conscience de l’être réintègre le plan spirituel invinciblement aimantée par son double de lumière, abandonnant son véhicule transitoire : le corps. Simple assemblage énergétique d’éléments vibrant à la même longueur d’onde que le rêve de vie qui vient de s’achever, ce corps -  hôte temporaire - va se désorganiser, se dissoudre et disparaître.


            Méditez ce thème. Il constitue un point essentiel de votre retour à l’unité. Il permet de comprendre que rien n’est séparé. La vie terrestre avec son cortège d’émotions n’a de durée que dans notre rêve.


            Dans l’unité, cela est vécu comme l’espace séparant deux battements de cœurs. L’âme projette et réintègre son alter-ego autant de fois que c’est nécessaire comme un respir cosmique.


            Illustrons ce propos avec un exemple : Imaginez un avion. Le pilote en tient les commandes et son copilote l’assiste. Le pilote demande au copilote de s’assurer de certaines choses en cabine. Le copilote se lève et se rend dans l’autre partie de l’avion. Il ne voit plus la cabine de pilotage, ni le pilote mais il est toujours dans l’avion. Il pourra s’attarder, parler aux passagers ou au personnel naviguant. Il est toujours dans l’avion et retournera tôt ou tard s’asseoir aux côtés du pilote. Durant son déplacement, il n’aura plus conscience du même environnement sans que la séparation ne s’exprime par une distance infinie.





            Visualisez-vous comme le copilote avec l’assurance que la partie de vous qui est le pilote tient fermement les commandes et détient toute la sagesse et le savoir pour vous mener au bout du voyage : la fusion totale de l’être dans l’unité en toute conscience.




L’Escadrille
13 septembre 2013









Ce texte est unique. Vous pouvez le copier, à des fins personnelles, à condition de ne pas dénaturer son contenu, de ne rien enlever, de ne rien rajouter, et de noter sa provenance. Merci !
Le contenu de notre site est protégé par copyright.
© 2017 Les Carnets du Ciel
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint